Retro 1321078 1281

Mère au foyer : vrai travail ?

Je suis mère au foyer depuis environ 5 ans. Et je fus mère au travail durant les 6 premières années de vie de ma fille. Cette question, je me la suis souvent posée.

Et, pour moi, la réponse est  NON. Il ne s’agit pas d’un vrai travail. Et à cela, il y a plusieurs raisons.

Pas de statut de Mère au foyer

Parce que la société ne reconnaît pas de statut à la mère au foyer en tant que tel. À l’heure actuelle, quand vous dites que vous êtes mère au foyer, sur les papiers officiels, on coche la case « sans activité ». Notre société ne nous reconnaît aucune place. Comme si nous ne produisions pas de richesse. En revanche, quand cette même société ne nous fournit aucun mode de garde, nous limite l’accès aux cantines scolaires et garderies, les mères au foyer permettent d’éviter les investissements lourds que nécessiterait l’accueil de tous ces enfants gardés à la maison. Cette même société est bien contente de nous trouver quand nos enfants sont malades, que nous les gardions à la maison sans que cela coûte à une entreprise des journées « enfants malades ».

Une Mère au foyer n'est pas payée

Ensuite, parce que l’on est pas payé pour l’exercer. Il faut arrêter de rêver sur les allocations familiales, elles ne seront jamais suffisantes pour élever des enfants. Déjà pour un premier enfant, pas d’allocations. Vous êtes tranquilles ! À partir de deux enfants, les allocations ne pèsent pas lourd sur le budget familial. Ne parlons pas du congé parental, indemnisé une misère et qui, bien souvent, te coûte ton emploi. Parce que quelle entreprise te garde ta place durant 3 ans ? Elles ne sont pas nombreuses ! En tant que patron, je ne le ferais pas. Et passés les 3 ans du dernier, tu perds une bonne partie de ces revenus. Ensuite, c’est du bénévolat. Plus ou moins bien vécu, d’ailleurs.

Enfin, parce que dans le mot travail, il y a la notion d’effort, de contrainte, de non-plaisir. Bien sûr, certains exercent leur métier avec passion. Ils ont choisi leur profession et vont au travail avec un vrai plaisir. Mais est-ce vraiment la majorité ? Avec les enfants, s’il y a des moments difficiles, des moments où l’on se sent exténué, où on ne sait plus comment faire, il y a plein, mais alors plein de moments faits de joie, de complicité, d’amour, de câlins.

Un travail sans les avantages

Alors non, il ne s’agit pas d’un vrai travail mais cela devrait l’être. Parce que c’est exigeant, parce que cela demande un maximum de compétences. Parce que oui, cela peut être épanouissant comme une passion. Mais c’est rarement le cas. Pourquoi ?

Parce que au final, nous avons, nous, les mères au foyer, les contraintes d’un travail sans bénéficier de ses avantages.

Et vous, père ou mère au foyer, qu’en pensez vous ? Et les parents qui travaillez, quelle image avez-vous de nous ? Donnez nous votre opinion sur le sujet, venez nous apporter votre expérience.

Merci pour vos  nombreuses contributions. Rendez-vous dès dimanche 7 octobre pour un nouveau thème

Mère au foyer travail

×